Prestigieuses enchères à Genève
Actualisé

Prestigieuses enchères à Genève

La vente de montres et bijoux du 12 au 17 mai pourrait rapporter entre 100 à 120 millions de francs.

Parmi les lots phares: deux diamants valant 1,8 million chacun. Une montre ayant appartenu à «Charlot» devrait dépasser 17 000 francs.

Cette pièce en or rose acquise par Charlie Chaplin en 1957 est présentée par Antiquorum. Cette maison vend quelque 700 lots de montres et autres pièces d'horlogerie samedi et dimanche. Leur estimation globale varie entre 14 et 16 millions de francs.

L'objet le plus remarquable est une montre-gousset Patek Philippe en or jaune qui renferme treize complications, dont un calendrier perpétuel et un carillon. Achevée en 1931, après trois ans de travail, elle vaut entre 800 000 et 1,2 million de francs.

Christie's propose sa plus grande vente de haute horlogerie jamais organisée à Genève. Pas moins de 486 lots sont mis aux enchères lundi prochain. Ils peuvent rapporter 13 millions de francs. Le prix d'un chronographe très rare de Patek Philippe en 1957 devrait s'envoler et dépasser le million.

Haute joaillerie

Le lendemain, son concurrent Sotheby's fait défiler 210 lots de montres dont l'estimation globale la plus haute frôle 5 millions de francs. Une des pièces les mieux cotées de cette vacation est une montre-bracelet chronographe de Patek Philippe commercialisée en 1969 valant plus de 250 000 francs.

Mercredi et jeudi sont dédiés aux enchères de bijoux, pierres précieuses et autres créations de joaillerie. Christie's présente 290 lots dont la valeur totale varie entre 25 et 35 millions de francs. Parmi les pièces les plus chères, une bague sertie d'une émeraude pourrait atteindre un million de francs.

Nobles pierres

Sotheby's va disperser 388 lots de bijoux devant rapporter entre 36 et 50 millions de francs. Parmi les lots phares, les diamants Donnersmarck provenant d'une famille princière européenne. Ce sont deux pierres pesant respectivement 102.54 et 82.48 carats, estimées entre 1,8 et 2,4 millions de francs chacune.

Ces enchères de printemps sortent du lot par le nombre (2074) et la qualité des pièces et bijoux proposés. La valeur de l'ensemble est évaluée entre 100 et 120 millions de francs.

L'importance de ces ventes reflète la bonne santé actuelle d'un marché très demandeur, ont indiqué les maisons de vente. La clientèle des enchérisseurs vient principalement d'Europe, du Moyen- Orient, des Etats-Unis et d'Asie.

(ats)

Ton opinion