Manon Marsault prête à porter plainte

Publié

Manon MarsaultPrête à porter plainte pour diffamation

La candidate de téléréalité Manon Marsault dénonce les personnes disant que son mari aurait frappé leur fille.

Depuis plusieurs jours, Manon Marsault est dans la tourmente. Après s’être disputée avec son mari, Julien Tanti, le 14 juillet 2022, la candidate de téléréalité a quitté le domicile conjugal à Dubaï avec leurs deux enfants, Tiago, 4 ans, et Angelina, 2 ans, pour se réfugier dans la maison de ses beaux-parents, en France. Si la situation avec son conjoint s’est ensuite apaisée, l’influenceuse, qui a mal vécu sa deuxième grossesse, doit maintenant faire face à une nouvelle épreuve.

Le 18 juillet 2022, une internaute se disant la cousine de Maeva Ghennam a raconté que la petite Angelina avait reçu des débris de verre durant l’altercation de ses parents et qu’elle se serait même pris une porte. Pour appuyer ses propos, elle a publié une photo de la fillette avec des marques sur le visage, issue d’une story Instagram de Julien. D’autres internautes ont aussi accusé ce dernier d’avoir frappé Angelina.

Le lendemain, Manon, furieuse, a donné sa version des faits dans une vidéo sur Snapchat pour expliquer les traces sur la peau de sa progéniture. «Je viens de vous montrer que ma fille se fait dévorer par les moustiques. Les produits antimoustiques, ça ne marche pas. Les gens qui inventent que l’embrouille de Julien et moi c’est parce qu’il y a eu de la violence et que ma fille a des marques… Là, il faut arrêter de péter les plombs, ce sont des choses qui peuvent être très graves. Nous ne serons jamais violents avec nos enfants. Je veux bien reconnaître que c’est de notre faute le fait d’étaler notre vie en public, mais de là à inventer qu’il y a eu de la violence sur nos enfants… pas du tout! Je trouve ça écœurant», a dit celle qui est sûre de la fidélité de son chéri.

Face à ces accusations, la Française de 33 ans a fait savoir qu’elle n’allait pas se laisser faire. «Ce n’est pas mon genre de menacer, mais si ce genre de stories ne sont pas supprimées très rapidement, que ce soit la personne qui a inventé ça ou ceux qui relaient, je porte plainte pour diffamation dès demain matin, a-t-elle prévenu. Je ne lâcherai pas l’affaire, ce sont des sujets très sensibles. Je vous demande d’arrêter d’inventer des choses.»

(lja)

Ton opinion

38 commentaires