Publié

BrésilPrête à tout pour avoir un bébé, elle bascule dans l’horreur

Une jeune femme de 24 ans a tendu un piège à sa copine d’école, enceinte de 36 semaines. Elle l’a assommée et lui a ouvert le ventre pour lui voler sa fille.

par
joc
Flavia est tombée dans le piège mortel tendu par une amie d’enfance jeudi dernier.

Flavia est tombée dans le piège mortel tendu par une amie d’enfance jeudi dernier.

Une future maman a perdu la vie dans des circonstances atroces, jeudi dernier à Canelinha (sud du Brésil). Flavia, 24 ans, était enceinte de 36 semaines quand une de ses amies lui a fait croire qu’elle lui avait organisé une «baby shower» surprise. Une fois les deux copines arrivées sur les lieux de la prétendue fête, la suspecte a profité d’un moment d’inattention de sa victime pour l’assommer avec une brique. Elle s’est ensuite servie d’un cutter pour ouvrir le ventre de la future maman et lui voler son enfant, relate NSC Total.

Le lendemain matin, le mari et la mère de la victime ont découvert son cadavre dans un chantier du coin. La jeune femme avait le ventre ouvert, et son bébé n’y était plus. La police a appris plus tard que les deux suspects avaient emmené l’enfant – une petite fille – à l’hôpital. Sur place, la suspecte a expliqué avoir accouché dans la rue, mais le personnel médical n’a constaté aucune trace d’accouchement récent sur la jeune femme. Des coupures sur le corps du bébé ont renforcé les soupçons des médecins, qui ont alerté la police.

Traumatisée par une fausse couche

Lors de son interrogatoire, la jeune femme âgée de 24 ans s’est présentée comme une vieille copine d’école de Flavia. Elle a expliqué avoir souffert d’une fausse couche au mois de janvier et avoir développé une envie obsessionnelle de voler un bébé. La Brésilienne n’a parlé à personne de la perte de son bébé. Elle a ciblé Flavia parce que sa grossesse en était plus ou moins au même stade que la sienne. La suspecte affirme que son compagnon, 44 ans, n’était au courant de rien. L’enquête devra le déterminer.

Le rapport d’autopsie confirme que Flavia a reçu des coups de brique sur la tête, mais qu’elle est décédée des suites de sa coupure subie au ventre. Prise en charge dans un hôpital pour enfants, la petite fille de Flavia a reçu des antibiotiques et des analgésiques. Elle va bien. Le couple risque une inculpation de meurtre, de dissimulation de cadavre et de blessures corporelles très graves (infligées au bébé).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!