«Rainbow Six Siege»  - Prêts à faire parler la poudre pour le Major de Mexico
Publié

E-sportPrêts à faire parler la poudre dans les murs de Mexico City

Jeune garde et vieilles gloires s’affrontent dans la capitale mexicaine pour le Major de «Rainbow Six Siege».

par
Loïc Gebhard
Le joueur mexicain Geo, membre de l’équipe américaine TSM, est de retour au pays cette semaine.

Le joueur mexicain Geo, membre de l’équipe américaine TSM, est de retour au pays cette semaine.

Rainbow Six Siege Esport/DR

Trois mois à peine après le Mondial à Paris, l’élite de «Rainbow Six Siege» se défie depuis lundi et jusqu’à dimanche au Mexique dans le second rendez-vous incontournable de 2021: le Major de Mexico et son demi-million de dollars de butin. À la suite du retrait des Knights, quinze équipes issues des quatre régions du globe sont à l’affiche. Aperçu des forces en présence.

Les nouveaux caïds

Couronnés dans la capitale française, les Brésiliens de Ninjas in Pyjamas auront à cœur de confirmer leur sacre avec un doublé. Mais leurs compatriotes de la Team Liquid, finalistes malheureux, ont soif de revanche: «Notre rivalité avec Nip dépasse désormais celle que nous avions avec FaZe», a confié le joueur Paluh à Siege GG.

Les anciens champions

Vainqueurs du dernier Major en date en 2019 à Raleigh (l’édition 2020 ayant fait les frais de la pandémie), les Russes de la Team Empire pointent actuellement au sommet du classement européen et possèdent de sérieux arguments pour reprendre le trône. Idem pour les Européens de G2 Esports, en quête d’un nouveau titre majeur depuis deux ans.

Les pistoleros

Décevante lors du Six Invitational en mai, la structure franco-suisse BDS Esport pourrait bien se montrer sous un tout autre jour à Mexico, grâce à la solidité sans faille de son support Loïc «BriD» Chongthep. «Nous avons cinq joueurs qui peuvent exceller en tout», a commenté le capitaine Elemzje auprès de nos confrères de Siege. Enfin, les Américains de TSM, qui atteignent presque à chaque fois le dernier carré, ne doivent pas être sous-estimés.

Ton opinion

2 commentaires