De sortie en 2022, Call of Duty: Warzone 2 fera repartir tous de zéro
Publié

«Call of Duty»Prévu pour 2022, «Warzone 2» fera repartir tout le monde de zéro

Activision a annoncé que le battle royale sera lancé «peu après» la sortie le 28 octobre de «Modern Warfare 2», mais que le jeu ne permettra pas le transfert de progression.

Comme «Call of Duty: Modern Warfare 2», «Warzone 2» sortira aussi en 2022.

Comme «Call of Duty: Modern Warfare 2», «Warzone 2» sortira aussi en 2022.

Activision

En donnant plus de détails sur «Call of Duty: Modern Warfare 2», dont la sortie est prévue le 28 octobre, Activision a officialisé mercredi qu’une nouvelle génération de battle royale arrivera aussi «peu après» cette année, alors que beaucoup de personnes tablaient sur une sortie en mars 2023. Présenté comme «un Warzone entièrement nouveau», «Call of Duty: Warzone 2» risque par contre de faire grincer des dents les joueurs qui ont passé beaucoup de temps à débloquer et acheté des contenus dans la version actuelle du jeu free-to-play développé par Infinity Ward et Raven Software.

Lancé en tant qu’extension de l’univers de «Modern Warfare 2», qui marquera par ailleurs le retour de «Call of Duty» sur la plateforme Steam sur PC, «CoD: Warzone 2» offrira une progression et des inventaires entièrement nouveaux. En d’autres termes, tous les joueurs seront logés à la même enseigne en repartant tous de zéro. La progression ne pourra en effet pas être transférée vers le nouveau jeu de combat multijoueur en ligne.

Cette nouvelle version «s’accompagne d’une nouvelle technologie, de nouvelles fonctionnalités et d’un nouveau gameplay qui fonctionnent parfaitement ensemble», assure Activision qui promet une «expérience de pointe». Quant à l’actuelle version de «Warzone», elle «continuera d’être une expérience distincte», explique encore l’éditeur américain.

Les deux futurs jeux tireront par ailleurs parti du moteur graphique inauguré avec «Modern Warfare» (2019) et intégreront dès le lancement le système antitriche Ricochet.

(man)

Ton opinion

0 commentaires