Australie: Priée de se rhabiller dans l’avion: «On est en 1921?»
Publié

AustraliePriée de se rhabiller dans l’avion: «On est en 1921?»

Mannequin sur Instagram, une jeune femme a dû porter un gilet de sécurité lors d’un vol, le personnel jugeant sa tenue inappropriée. Elle crie au scandale.

La compagnie aérienne Jetstar a présenté ses excuses à une jeune femme qui a voyagé lundi entre la Gold Coast et Melbourne. Vêtue d’un jean troué et d’un top noir (photo ci-dessous), Isabelle Eleanore s’apprêtait à embarquer quand une hôtesse de l’air l’a stoppée net: «Elle a regardé mon billet, a levé la tête et m’a demandé si je n’avais pas un pull à me mettre», raconte le mannequin à 9 News. Dans un premier temps, l’Australienne a pensé que l’hôtesse s’inquiétait du fait qu’il ferait froid à Melbourne.

«Mais elle a continué et m’a expliqué que je ne pouvais pas voler avec ce que j’avais, que je ne pouvais pas porter de bikini. Ce n’était pas un bikini, c’était un top», s’insurge Isabelle. La jeune femme dit s’être sentie humiliée au moment où l’hôtesse de l’air a demandé aux autres membres de l’équipage s’ils avaient quelque chose à lui prêter pour la couvrir. Le personnel a demandé au mari d’Isabelle s’il pouvait lui prêter un habit ou si le couple en avait dans ses bagages à main. Comme ce n’était pas le cas, l’hôtesse de l’air est revenue avec une veste à haute visibilité, qu’elle a tendue à la passagère.

«J’étais humiliée, c’était tellement gênant»

«Elle a sorti ce gilet pour que je le mette devant tout le monde, et j’ai dû ensuite aller jusqu’à mon siège en portant cette veste. J’étais humiliée, c’était tellement gênant. Tout le monde me regardait», confie Isabelle. Le mannequin a raconté sa mésaventure sur Instagram et partagé une vidéo de l’hôtesse de l’air en train de lui tendre la fameuse veste. «Je suis perdue, est-on en 1921 ou en 2021?» a commenté l’Australienne sur le réseau social. La passagère affirme qu’elle a parlé avec au moins huit autres membres de l’équipage avant d’embarquer, et qu’aucun d’entre eux n’avait fait de remarque sur sa tenue vestimentaire.

Isabelle estime qu’elle était habillée correctement et que si elle avait été un homme ou que sa poitrine avait été moins volumineuse, personne ne lui aurait rien dit. «Nous avons contacté Isabelle au sujet de son expérience récente et nous nous sommes excusés de la façon dont la situation a été gérée. Il y a eu un malentendu sur notre règlement, et nous avons rappelé à notre équipage nos exigences en matière de tenue vestimentaire», a fait savoir un porte-parole de Jetstar.

(joc)

Ton opinion