Actualisé 08.08.2017 à 19:18

Lausanne

Priés de déménager pour laisser la place à d'autres

Le chantier de la gare prend du retard. Des locataires voisins sont quand même incités à partir, alors que leurs apparts seront reloués

de
Frédéric Nejad Toulami
Les numéros 22,24 et 26 de la rue du Simplon, à Lausanne, attenante aux quais 8 et 9 de la gare CFF, seront démolis.

Les numéros 22,24 et 26 de la rue du Simplon, à Lausanne, attenante aux quais 8 et 9 de la gare CFF, seront démolis.

fnt

Locataire à la rue du Simplon, juste sous la gare, Caroline* n'en revient pas: «On nous incite avec insistance depuis des années à déménager au plus vite afin de libérer trois immeubles appelés à être entièrement détruits. Et maintenant que je m'apprête à m'en aller, on me demande de me plier à un état des lieux dans le but de relouer, ensuite, mon appart à un nouveau locataire.»

Pourtant, les numéros 22, 24 et 26 de cette rue attenante aux quais 8 et 9 seront bien rasés pour permettre un agrandissement de la gare et la création d'une place. Seulement voilà: ce vaste chantier des CFF n'a pas encore débuté. Mis à l'enquête en 2015, les travaux auraient dû s'étaler entre 2017 et 2025, mais des oppositions (lire encadré) bloquent les autorisations. «Je trouve malhonnête de stresser les gens pour qu'ils s'en aillent, alors qu'en fait la date de destruction est beaucoup plus loin que ce qu'on leur a dit à l'origine. Si j'avais su, je ne serais pas partie si tôt», soupire Caroline, d'autant que la régie a exigé qu'elle paie son loyer jusqu'au dernier jour, malgré son déménagement anticipé.

Du côté de la gérance immobilière, on explique qu'en raison du retard pris dans l'agenda du chantier, on préfère y reloger des étudiants ou des gens placés par Caritas, mais avec des contrats de bail plus courts.

*prénom d'emprunt

Plutôt en 2019

L'Office fédéral des transports (OFT) indique que la procédure d'approbation des plans suit son cours pour l'octroi du permis de construire et que les oppositions déposées sont traitées. Mais leur effet suspensif a été levé. «En l'état actuel, l'OFT devrait pouvoir rendre sa décision d'approbation en fin d'année», indique le porte-parole. Quant au calendrier du chantier de la gare, l'Office fédéral espère désormais le démarrage des travaux au plus tôt en 2018, voire 2019.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!