Primal Scream, un cri très mélodieux
Actualisé

Primal Scream, un cri très mélodieux

Avec ce nouvel opus, le style de Primal Scream est toujours aussi spontané, mais surtout plus pop.

On les avait laissés, il y a deux ans, avec un album terne, aux chansons peu variées. On les retrouve aujourd'hui avec «Beautiful Future», un opus coloré, très alternatif, aux titres mélodiques à souhait. Ce groupe n'en est pas à son coup d'essai. Formé à la fin des années 1980, Primal Scream est d'origine écossaise.

Souvent en marge de la musique actuelle, ce combo a su séduire en laissant aller son inspiration souvent proche du rock des années 1970.

Avec ce neuvième album, on a le sentiment qu'ils ont mélangé tous les styles qu'ils ont côtoyés durant leur carrière.

En ouverture, la chanson éponyme de cet album est un petit bijou pop, aidé en cela par le piano omniprésent. Avec le titre suivant, «Can't Go Back», le tempo s'accélère, les arrangements sont minimalistes pour un style très rock.

L'un des morceaux phares de cet excellent opus est sans conteste «Uptown». Son rythme carré, emmené par la basse, séduit d'entrée, et quand les claviers entrent en jeu, on sent tout le potentiel de ce titre.

Primal Scream récidive avec la chanson «The Glory of Love». Sur ce CD – peut-être leur meilleur – chacun des dix titres ne ressemble à aucun autre. On ne peut qu'être séduit par cet ensemble musical dynamique et jovial.

Olivier Delaloye

Primal Scream, «Beautiful Future». Déjà disponible.

Primal Scream, «Beautiful Future». Déjà disponible.

Primal Scream, «Beautiful Future». Déjà disponible.

Ton opinion