Suisse: Printemps pourri mais bel été en 2013
Actualisé

SuissePrintemps pourri mais bel été en 2013

Si le printemps a été pourri et l'automne humide cette année, l'été a été beau et chaud, selon le bilan des météorologues. Par endroits, des records d'ensoleillement ont même presque été battus en juillet.

L'hiver a duré jusqu'en mai et durant les cinq premiers mois de 2013, le soleil ne s'était jamais fait aussi rare au cours des 50 dernières années. L'automne a aussi été gris et humide, jusqu'à ce que le soleil fasse enfin son retour en décembre.

Les gens ont l'impression que «le temps a été un flop en 2013», écrit SRF Meteo dans son bilan de l'année. Mais les jours gris et humides ne sont qu'une partie de la vérité. L'été a été si chaud et ensoleillé que le service météorologique de la télévision et de la radio publique alémanique le qualifie «d'été de rêve».

Records battus à Zurich

L'été est le deuxième le plus ensoleillé des 100 dernières années à Zurich et en Suisse, il a été le septième le plus plus chaud depuis le début des mesures en 1864. Le 27 juillet, les météorologues ont enregistré les températures les plus élevées depuis la canicule de 2003. A Sion, Bâle et dans la vallée de l'Aar, le thermomètre a dépassé la barre des 37 degrés.

A l'inverse, La Brévine (NE) a connu une fois de plus le jour le plus froid de l'année: le 10 février, il y a fait -31,4 degrés. Malgré «l'été de rêve», l'année a été au nord des Alpes la deuxième plus froide du siècle après 2010.

Orages au Tessin

L'année a également été très humide, surtout en raison de plusieurs violents orages au Tessin. A Lugano, 52 mm de pluie sont tombés le 29 juillet en l'espace de trois heures, inondant de nombreuses caves. Le 8 septembre, Brissago a enregistré 180 mm de précipitations en environ douze heures. Et pourtant, l'été a été très sec au sud des Alpes: à Locarno (TI), où il détrône celui de 2003.

Dans l'ensemble, l'année a été nettement trop humide, alors que la durée d'ensoleillement et les températures correspondent à la moyenne des dernières années, résume SRF Meteo. (ats)

Ton opinion