Actualisé 27.07.2012 à 17:28

Meurtre à la hache

Prison à vie requise

Le Ministère public a requis vendredi à Bellinzone la réclusion à vie pour la mère du jeune homme qui avait tué son beau-père à coups de hache ainsi que pour le commerçant ayant fourni l'arme du crime.

Le meurtrier, âgé de 17 ans, est jugé séparément par la justice des mineurs.

La mère, une Serbe de 49 ans, est accusée d'avoir incité son fils au meurtre. De l'avis de la procureure Marisa Alfier, elle voulait se débarrasser de son mari afin de pouvoir vivre de la rente de veuve en Suisse. Elle aurait manipulé son fils, à la personnalité fragile, avant de se rendre en Serbie au moment des faits pour avoir un alibi.

Quant au Portugais de 46 ans accusé de complicité d'assassinat, il a consciemment armé le jeune homme, a souligné la procureure. En outre, de nombreux indices montrent qu'il était présent avec le mineur dans l'appartement de la victime au moment des faits.

Pour un troisième accusé, un Kosovar de 29 ans, ami du meurtrier et accusé de complicité, la procureure a requis une peine de 16 mois avec sursis. Le jeune homme avait demandé à cette tierce personne de l'aide pour se débarrasser du cadavre. Au début, il a accepté, avant de changer d'avis et d'avertir la police après plusieurs jours.

Le Serbe de 17 ans a tué son beau-père le 6 juillet 2011 à Bellinzone à coups de hache. Interrogé mercredi par la cour, il a refusé de s'exprimer. La victime est un Tessinois de 46 ans, retrouvé découpé en plusieurs morceaux. La date de l'énoncé du verdict n'est pas encore connue. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!