Hold-up de La Vue-des-Alpes: Prison ferme pour les auteurs du braquage
Actualisé

Hold-up de La Vue-des-AlpesPrison ferme pour les auteurs du braquage

La Cour d'assises de Neuchâtel a infligé jeudi des peines de 7 ans, 6 ans et 4 ans de prison aux auteurs du braquage d'un convoi horloger à La Vue-des-Alpes (NE).

Le tribunal a réfuté les dénégations des prévenus, qui se disaient étrangers à l'affaire.

Il a jugé au contraire suffisant le faisceau d'indices à charge des prévenus pour conclure à leur culpabilité. Le montant élevé du préjudice subi par la société horlogère Patek Philippe, estimé à 6,5 millions de francs, a joué aussi un rôle dans la quotité de la peine, a indiqué le président de la Cour d'assises.

Ecopant de sept ans de réclusion, le chauffeur du fourgon braqué a été condamné en tant qu'auteur et instigateur à part entière du brigandage. Il a agi comme complice de son acolyte condamné à six ans de prison, dont la Cour a reconnu le rôle d'exécutant du coup, lequel devait donner l'illusion d'un authentique braquage.

Le rôle de l'accusé condamné à 4 ans de réclusion s'est limité aux préparatifs du brigandage. La Cour d'assises a fixé en outre à 50 000 francs le montant de l'indemnité pour tort moral dont les prévenus devront s'acquitter envers un assistant du chauffeur, malmené par les braqueurs et maintenu dans l'ignorance du coup.

Réquisitoire

Dans son réquisitoire, le Ministère public avait requis mercredi deux fois huit ans de réclusion contre les deux prévenus impliqués dans l'exécution du braquage. Il avait exigé 4 ans et demi de prison contre l'accusé dont le rôle s'est limité aux préparatifs.

Le procès qui avait débuté mardi a été marqué par les dénégations constantes des prévenus en regard des faits reprochés. Tout en admettant s'être rencontrés pour des échanges de vue sur le projet délictueux, ils affirmaient qu'ils y avaient finalement renoncé.

Butin disparu

Le butin du hold-up n'a pas été retrouvé à ce jour. Il se composait de diamants et de pièces d'horlogerie non terminées en or et en platine. L'attaque du fourgon a eu lieu le 17 août 2006 sur la route reliant Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds. Le véhicule a été immobilisé à l'aide d'un dispositif destiné à crever les pneus.

Agés d'une trentaine d'années, les trois homme condamnés jeudi sont originaires de la région lyonnaise. Ils ont été arrêtés en janvier 2008, plus de seize mois après le braquage, alors qu'ils envisageaient un nouveau coup dans la région de St-Moritz (GR).

Ecoutes téléphoniques

C'est le chauffeur condamné à huit ans de prison qui a mis les enquêteurs sur la piste des personnes impliquées dans le hold-up de La Vue-des-Alpes. L'homme était soupçonné d'être complice de l'opération. Il avait été placé sous écoute téléphonique.

(ats)

Ton opinion