Rixe à Monthey (VS): Prison ferme requise contre l'ex de Rachel
Actualisé

Rixe à Monthey (VS)Prison ferme requise contre l'ex de Rachel

Le procès de l'altercation qui a abouti à l'affaire dite «Rachel» défigurée dans une rixe s'est ouvert jeudi devant le tribunal de Martigny (VS).

Le procureur a requis 24 mois de prison, dont la moitié ferme, pour le principal accusé, l'ex-ami de Rachel, jeudi devant le Tribunal de Martigny (VS). La victime lui demande quant à elle 70'000 francs pour tort moral, plus 5000 francs chacune à Rachel et sa mère, accusée de faux témoignage.

Dans le procès de l'altercation qui a abouti à l'affaire dite «Rachel», l'ami de cette dernière, âgé de 23 ans au moment des faits, répond de lésions corporelles graves et d'autres délits. Le 20 décembre 2006 dans une rue de Monthey, il avait tiré avec un pistolet à plomb sur un jeune homme qui a perdu l'usage d'un oeil. Un proche de cette victime a tenu à nous rappeler qu'elle n'était pas impliquée dans le premier procès lié à la bagarre impliquant la jeune Rachel, contrairement à ce que nous laissions entendre.

Cet act a déclenché l'engrenage de violence qui s'est terminé par la rixe de Monthey en janvier 2007. Rachel avait été défigurée lors de cette rixe avec des proches du jeune blessé par son ami.

Les cinq auteurs du passage à tabac de Rachel ont été condamnés à des peines avec sursis lors du procès qui s'est tenu en septembre 2009. Un recours est pendant. (ats)

Ton opinion