Actualisé 03.04.2020 à 03:09

Coronavirus

Prison pour avoir craché sur des gendarmes

En Guyane française, un homme a été lourdement condamné pour avoir craché sur des gendarmes en se prétendant contaminé par le coronavirus.

Un homme a été condamné mardi en Guyane française à 14 mois de prison ferme pour avoir craché sur des gendarmes en se prétendant atteint du Covid-19, a indiqué jeudi à l'AFP le procureur de la République de Cayenne.

Les gendarmes, alertés pour des violences présumées de cet homme envers sa mère et sa soeur, étaient intervenus samedi à son domicile, à Kourou, dans l'ouest de ce territoire français d'Amérique du Sud.

«Visiblement éméché», l'individu s'est alors «mis à cracher sur les gendarmes en se vantant d'être atteint par le coronavirus», a affirmé une source judiciaire.

L'homme, placé en garde à vue pendant 48 heures, a été testé négatif au Covid-19. Jugé en comparution immédiate, il a été aussitôt incarcéré.

43 personnes contaminées

La Guyane française, immense territoire de plus de 83'000 km2 situé au nord du Brésil, est soumise à un couvre-feu général de 21H à 5H jusqu'au 15 avril, pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Six cas supplémentaires positifs au Covid-19 ont été recensés dimanche en Guyane par les autorités locales, ce qui porte à 43 le total de personnes contaminées sur ce territoire de quelque 300'000 habitants.

Depuis le 1er mars en France, le virus a tué 4503 personnes dans les hôpitaux et au moins 884 personnes âgées sont décédées dans les maisons de retraite depuis le début de l'épidémie, selon un premier bilan officiel annoncé jeudi. (nxp/afp)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!