Prison pour le bailleur malhonnête
Actualisé

Prison pour le bailleur malhonnête

Le sexagénaire qui a hébergé des sans-papier équatoriens à Moudon dans des conditions odieuses a écopé hier de 1 an de prison ferme.

Son avocat va recourir. Le tribunal d'arrondissement a relevé que l'accusé avait bien facilité le séjour d'étrangers en situation illégale. L'homme était motivé par l'appât du gain et a profité de la faiblesses des sans-papier. De 2000 à 2004, le Vaudois a encaissé au total quelque 70 000 fr.

Ton opinion