Singapour: Prison pour un Anglais critiquant la peine de mort
Actualisé

SingapourPrison pour un Anglais critiquant la peine de mort

Un auteur britannique de 75 ans, Alan Shadrake, a été condamné mardi à six semaines de prison et une amende pour avoir publié un livre mettant en cause l'application de la peine de mort à Singapour.

Alan Shadrake a critiqué la peine de mort à Singapour. Mal lui en a pris.

Alan Shadrake a critiqué la peine de mort à Singapour. Mal lui en a pris.

M. Shadrake a écopé d'une amende de 20'000 dollars de Singapour (19'700 francs) et verra sa peine de prison allongée de deux semaines s'il ne la paie pas.

Le juge Quentin Loh a rejeté les excuses présentées par l'auteur, estimant qu'il s'agissait «d'une manoeuvre tactique pour obtenir une peine réduite».

M. Shadrake, journaliste indépendant, qui partage sa vie entre la Malaisie et la Grande-Bretagne, avait été arrêté le 17 juillet par la police au lendemain de la présentation de son livre «Once a Jolly Hangman: Singapore Justice in the Dock» («Il était une fois un joyeux bourreau: la justice singapourienne sur le banc des accusés»).

Son livre brosse le portrait d'un bourreau retraité de la prison de Changi, Darshan Singh, qui a exécuté, selon l'auteur, un millier de condamnés singapouriens ou étrangers en un demi-siècle. Shadrake y met en question l'impartialité et l'indépendance de la justice dans l'application de la peine capitale.

Des associations de défense des droits de l'Homme, comme Reporters sans Frontière ou Amnesty, ont réclamé la levée des poursuites.

L'auteur a affirmé que les poursuites étaient contre-productives pour Singapour car son livre «se vend comme des petits pains» dans la Malaisie voisine.

Selon Amnesty, Singapour a exécuté 420 personnes entre 1991 et 2004, l'un des ratios les plus élevés au monde au regard de sa population de cinq millions d'habitants. La peine de mort y est prononcée pour quiconque est arrêté en possession de plus de 15 grammes d'héroïne, 30 gr de cocaïne ou 500 gr de cannabis. (afp)

Ton opinion