Actualisé 08.10.2012 à 18:18

Viols collectifs Prison requise contre huit hommes

Entre cinq et sept ans de prison ont été requis pour huit des quatorze accusés de viols collectifs dans des cités de la banlieue parisienne.

Les viols auraient eu lieu dans une cité de Fontenay-sous-Bois, près de Paris.

Les viols auraient eu lieu dans une cité de Fontenay-sous-Bois, près de Paris.

Les accusés, qui encourent théoriquement jusqu'à vingt ans de réclusion criminelle, clament leur innocence tandis que les deux plaignantes ont été mises à rude épreuve durant les trois semaines de ce procès à huis clos à Créteil, au sud-est de Paris.

L'une des deux jeunes femmes a tenté de se suicider au début du procès et a dû être hospitalisée quelques jours. Selon l'une de leurs avocates, Me Clotilde Lepetit, elles ont longtemps gardé le silence sur ce qu'elles avaient subi par peur des représailles.

Viols répétés

Les deux jeunes femmes, âgées de 15 et 16 ans au moment des faits, accusent quatorze hommes, aujourd'hui âgés de 29 à 33 ans, de les avoir violées de manière répétée lors de viols collectifs. Ces agressions auraient eu lieu entre 1999 et 2001 dans des cités de Fontenay-sous-Bois (est de Paris).

La plupart des accusés étant mineurs à l'époque, le procès se tient à huis-clos devant un tribunal pour mineurs. Le verdict est attendu jeudi soir.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!