Actualisé 17.12.2008 à 19:42

ItaliePrison requise contre l'ex-avocat de Berlusconi

Le parquet de Milan a requis mercredi quatre ans et huit mois de prison au procès de l'ex-avocat britannique de Silvio Berlusconi, David Mills.

Cet homme est accusé de faux témoignages en faveur de l'actuel chef du gouvernement italien.

Le procureur Fabio De Pasquale a exclu les circonstances atténuantes pour l'avocat, a annoncé l'agence Ansa. Il a affirmé que Mills aurait été «rétribué régulièrement», qu'il figurait sur la liste «des salariés» du groupe de Berlusconi et qu'il avait à l'égard de celui-ci «une dépendance professionnelle et économique».

Le procès contre Silvio Berlusconi dans cette affaire a été suspendu en octobre 2008 à la suite de l'adoption d'une loi controversée qui lui accorde l'immunité pénale le temps de son mandat.

M. Berlusconi est accusé d'avoir versé à M. Mills 600 000 dollars en échange de faux témoignages en sa faveur devant la justice italienne lors de deux procès remontant à la fin des années 90. Les faits incriminés qui impliquaient la Fininvest, la holding de la famille Berlusconi, remontent à la fin des années 1990. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!