Genève: Privé d'école à cause de son hyperactivité
Actualisé

GenèvePrivé d'école à cause de son hyperactivité

Une mère genevoise accuse une école de Veyrier d'avoir viré son fils de 6 ans, parce qu'il est hyperactif.

par
jcu

Une maman genevoise accuse l'Instruction publique (DIP) de n'avoir rien fait pour intégrer son fils hyperactif. D'après «Le Matin», l'enfant de 6 ans a été retiré de l'école de Pinchat, à Veyrier (GE), au bout de trois semaines de cours, en septembre dernier. La décision a été prise par l'établissement et le DIP.

«Notre fils a effectivement un comportement difficile – les hyperactifs sont imprévisibles –, c'est arrivé qu'il gifle un élève… Mais il ne représente aucun danger, c'est un garçon de 6 ans!», s'indigne la mère de famille dans le quotidien orange. Elle avait suggéré des aides, afin que son fils puisse rester dans sa classe, comme d'avoir recours à une éducatrice, voire de le mettre sous Ritaline. Elle affirme que ses propositions ont été balayées par la direction.

L'Etat a prévu de le placer dans un centre adapté aux enfants ayant un handicap lourd, une solution employée en ultime recours. L'Association romande de parents concernés par le déficit d'attention critique ces placements, qui «mettent l'enfant de côté et le stigmatise pour le reste de sa scolarité».

Ton opinion