Actualisé 21.06.2017 à 18:12

France

Privés de short en pleine canicule, ils sortent la jupe

Pour protester contre le règlement de leur entreprise qui leur interdit de porter des bermudas, les chauffeurs de bus et de tram de Nantes ont joué la carte de la provocation, mardi.

de
joc

En pleine canicule, les journées sont longues pour les chauffeurs de bus et de tram de Nantes. La direction de l'entreprise leur interdit en effet de venir travailler en bermuda ou pantacourt même lorsqu'il fait très chaud. La SEMITAN (bus et tramway nantais) reste inflexible, malgré les régulières revendications de son personnel masculin depuis 2013. Pour protester contre ce règlement, les employés se sont rendus au travail... en jupe, relate «Presse Océan». «La jupe fait partie de la dotation vestimentaire de nos collègues femmes et nous n'avons pas d'équivalent», dénonce Gabriel Magner, représentant syndical.

Les employés expliquent qu'en cas de forte chaleur, la température peut atteindre 50 degrés derrière leur pare-brise. «Nous avons déjà des conditions de travail compliquées, avec les agressions. On estime que cette mesure pourrait un peu nous soulager», poursuit Gabriel Magner. Pour l'heure, la direction n'aurait pas réagi à l'action de ses employés. En 2013, des chauffeurs suédois avaient mené la même opération. Avec succès, puisque leur entreprise avait fini par assouplir son règlement.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!