Football - Privés de stade, ils envahissent un centre commercial
Publié

FootballPrivés de stade, ils envahissent un centre commercial

Pour dénoncer les règles en vigueur qu’ils estiment injustes, des supporters de l’AIK en Suède ont fait part de leur mécontentement en plein cœur d’un centre commercial.

par
Sport-Center
Instagram / @pierre1891

Le week-end dernier, des fans de l’AIK, club suédois basé à Solna, ont envahi un centre commercial de la ville pour protester contre les restrictions liées à la crise sanitaire actuelle.

Pour lutter contre le Covid, le gouvernement suédois autorise présentement des rassemblements de huit personnes au maximum en plein air, et les stades de football n’y font pas exception. La limite pourrait toutefois être étendue à 500 personnes si la situation s’améliore d’ici au 17 mai prochain.

Parallèlement, il n’existe aucune restriction concernant les établissements publics comme les restaurants, les bibliothèques ou les centres commerciaux.

Profitant de ce point du règlement, les supporters de l’AIK se sont bruyamment rassemblés dans un centre commercial proche du stade juste avant le match du week-end, dans le but de protester contre une situation qu’ils jugent absurde.

«Notre sport national mérite plus que huit personnes. Abolissez toutes ces restrictions absurdes», pouvait-on lire sur les banderoles affichées par les fans.

«Cette situation est un désastre»

En face, dans le stade Friends Arena qui peut contenir 54’000 personnes, l’AIK s’est imposé 1-0 contre Elfsborg, grâce à un but de Sebastian Larsson à la 49e minute.

Après la rencontre, le défenseur de l’AIK Alexander Milosevic a tenu à apporter son soutien aux fans.

«Je comprends les supporters, ils veulent revenir, a commenté le joueur lors de l’émission Fotbollskanalen. On a des restaurants où cent personnes peuvent entrer, et autant qu’on veut dans des centres commerciaux, mais seulement huit peuvent venir dans un stade de 50’000 places. J’ai beaucoup de respect pour la lutte contre la pandémie, mais je pense que cette situation est un désastre.»

Ton opinion

10 commentaires