Affaire George Floyd - Prix Pulitzer spécial pour la jeune femme qui a filmé le meurtre
Publié

Affaire George FloydPrix Pulitzer spécial pour la jeune femme qui a filmé le meurtre

Lors de l’arrestation et de la mort de George Floyd, le 25 mai 2020, les images de Darnella Frazier avaient fait le tour du monde. La jeune femme a reçu un prix Pulitzer spécial.

George Floyd reste très présent à Minneapolis.

George Floyd reste très présent à Minneapolis.

Reuters

Darnella Frazier, jeune femme de 18 ans qui a filmé l’interpellation et le meurtre de George Floyd à Minneapolis, fin mai 2020, s’est vu décerner, vendredi, un prix Pulitzer spécial, les récompenses les plus prestigieuses du journalisme aux États-Unis.

Le jury du Pulitzer a rendu hommage à celle qui était sortie, ce jour-là, faire une course et s’est retrouvée par hasard face à la scène, pour avoir «courageusement enregistré le meurtre de George Floyd, une vidéo qui a engendré des manifestations contre les brutalités policières dans le monde entier». Cela «souligne le rôle crucial des citoyens dans la quête de vérité et de justice des journalistes», a poursuivi le jury.

«Ça a changé ma vision de la vie»

«Je ne connaissais pas cet homme, mais je savais que sa vie comptait», avait écrit Darnella Frazier sur sa page Facebook, à l’occasion du premier anniversaire de la mort de George Floyd, le 25 mai. «Ça m’a changée», a-t-elle poursuivi. «Ça a changé ma vision de la vie. Ça m’a fait réaliser à quel point il est dangereux d’être noir aux États-Unis.»

Dans la catégorie «dernière minute» (breaking news), c’est la rédaction du «Minneapolis Star Tribune», quotidien local de la ville où George Floyd a été assassiné, qui l’a emporté pour sa couverture «urgente, de référence et nuancée».

Élection pas «primée»

L’agence Reuters a été cosacrée dans la catégorie journalisme explicatif pour un projet multimédia baptisé «Shielded» qui montre comment une jurisprudence vieille d’un demi-siècle protège les policiers américains de poursuites ou de condamnation dans de nombreuses bavures.

Fait notable, la campagne présidentielle, l’élection, la transition et les événements du 6 janvier ne figurent pas parmi les sujets récompensés.

(AFP)

Ton opinion

17 commentaires