Actualisé 13.07.2012 à 17:38

Procès MladicProcès ajourné jusqu'à lundi

Ratko Mladic, 70 ans, hospitalisé jeudi suite à un malaise, est retourné vendredi dans sa cellule à La Haye. Son procès a été reporté à lundi.

«Des tests médicaux ont confirmé qu'il n'y avait pas d'anomalies liées à sa santé et qu'il n'avait pas besoin de traitement», a déclaré dans un courriel Mme Jelacic. Ratko Mladic est «capable d'assister à son procès et la reprise de l'audience est programmée lundi à 10H00», a-t-elle ajouté.

L'ancien général est accusé de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre durant la guerre en Bosnie (1992-1995) au cours de laquelle 100'000 personnes avaient été tuées et 2,2 millions de personnes déplacées.

Problèmes cardiaques

Arrêté le 26 mai 2011 en Serbie après avoir échappé pendant seize ans à la justice internationale, l'accusé s'est régulièrement plaint de problèmes de santé depuis sa comparution initiale devant le TPIY en juin 2011.

Les procureurs du TPIY, les proches des victimes et les survivants craignent que l'ex-général, qui souffre de problèmes cardiaques, meure avant d'avoir pu répondre des accusations portées à son encontre, comme l'ancien président yougoslave Slobodan Milosevic, décédé en 2006 à La Haye avant la fin de son procès.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!