Suisse: Procès du taxi roulant avec un homme sur le capot
Actualisé

SuisseProcès du taxi roulant avec un homme sur le capot

La peine a été réduite pour le chauffeur de taxi qui s'était fait l'auteur d'une course folle sur l'autoroute alors qu'un homme était sur le capot de sa voiture.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

La justice zurichoise a reconnu un chauffeur de taxi coupable de tentative de meurtre tout en réduisant la peine infligée en première instance.

La Cour suprême zurichoise a concédé à l'homme aujourd'hui retraité une responsabilité amoindrie pour des raisons psychiatriques. Une expertise atteste que les nerfs du prévenu avaient été mis à rude épreuve au moment où il a commis son acte.

Les juges de seconde instance ont donc réduit la sanction infligée l'an dernier par le Tribunal de district de Bülach. La peine passe de 5 à 2 ans de prison avec sursis.

«Queue de poisson» à l'heure de pointe

Les faits remontent au mois d'août 2014. En pleine heure de pointe de fin de journée, l'homme de nationalité tchèque, âgé de 65 ans, circule alors sur l'autoroute A51, à proximité de l'aéroport de Zurich, lorsqu'un gros véhicule vient se placer juste devant lui avant de freiner sèchement jusqu'à l'arrêt.

Le conducteur allemand de ce véhicule descend alors de son habitacle. Il gesticule en se plaignant que le taxi a touché son véhicule.

Jusqu'à 131 km

Ni une, ni deux, le chauffeur de taxi disjoncte et démarre. Il embarque au passage le conducteur allemand sur son capot. Ce dernier, adepte de la grimpe, s'accroche aux essuies-glace du taxi tout en donnant des coups sur le pare-brise.

Le chauffeur de taxi accélère et atteint une pointe de 131 km/h. Il tente de faire tomber son «passager» en donnant des coups de volant et de freins, en vain.

L'Allemand saute finalement de lui-même pour ne pas finir écrasé entre le taxi et une glissière de sécurité, alors que la voiture fonce à 120 km/h. Sa chute lui a valu plusieurs fractures, un traumatisme cranio-cérébral et des éraflures. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion