Actualisé 01.12.2017 à 05:44

UkraineProcès: le père d'une victime lance des grenades

Une explosion dans un tribunal ukrainien a fait deux morts. Le procès portait sur un double meurtre sur fond de trafic de drogue.

Deux personnes ont été tuées et neuf autres blessées jeudi par l'explosion dans un tribunal de deux grenades, déclenchées par le père d'une victime lors d'un procès pour meurtre dans le sud-est de l'Ukraine, selon un nouveau bilan de la police.

L'incident s'est produit dans la ville de Nikopol, à moins de 250 kilomètres de l'est séparatiste du pays, lors d'un procès portant sur le double meurtre par balles de deux jeunes gens en 2016, un crime probablement lié au trafic de drogue, selon un communiqué de la police régionale.

Pendant l'audience, le père d'une des victimes a sorti et déclenché deux grenades, se tuant et blessant neuf autres personnes, dont trois des accusés, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police nationale. L'un des accusés a par la suite succombé à ses blessures alors qu'il se trouvait à l'hôpital.

Trafic d'armes

Ce drame met en lumière le problème du trafic d'armes en Ukraine et de son aggravation depuis le début en avril 2014 d'un conflit armé entre rebelles prorusses et armée ukrainienne dans l'est du pays, qui a fait plus de 10 000 morts.

En novembre, la police de Kiev a annoncé avoir interpellé deux hommes en possession de 6,5 kilogrammes d'explosifs cachés dans leur voiture, garée près d'un centre commercial dans un quartier densément peuplé en périphérie de la capitale ukrainienne.

Dans le même temps, dans la région de Donetsk, dans l'est du pays, des policiers ont intercepté une voiture transportant illégalement des centaines de cartouches et six grenades, tandis que les services de sécurité annonçaient l'arrestation à Odessa, dans le sud, d'un homme soupçonné de trafic d'armes issues de la zone du conflit. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!