Dessins antisémites en Valais: Proche de l'UDC, l'étudiant suspendu dérange le parti
Actualisé

Dessins antisémites en ValaisProche de l'UDC, l'étudiant suspendu dérange le parti

Le Valaisan sanctionné par son école d'arts contemporains fréquentait des cadres du parti agrarien. La présidence s'en distancie.

par
Francesco Brienza
L'étudiant (à dr.) s'affichait régulièrement avec la section romande de l'UDC valaisanne.

L'étudiant (à dr.) s'affichait régulièrement avec la section romande de l'UDC valaisanne.

photo: Kein Anbieter/Facebook/Les bien bonnes histoires de la politique suisse

L'auteur de plusieurs dessins antisémites suspendu récemment par son école d'arts contemporains fréquentait la crème de l'UDC valaisanne. Une page Facebook satirique a publié une photo de J. attablé avec plusieurs présidents de sections jeunes, lors d'une soirée organisée par l'UDC de Conthey, en septembre 2015. Sur le réseau social, l'artiste controversé a même été défendu par le coprésident de l'UDC du Valais romand Jérôme Desmeules en personne, tandis qu'il était accusé de fascisme par un internaute, en décembre 2015. Dans une interview vidéo dans laquelle il apparaît avec un militant du mouvement nationaliste «Résistance helvétique», J. affirmait d'ailleurs lui-même en avril dernier être «membre du comité élargi» du parti agrarien.

Contacté, Jérôme Desmeules conteste formellement cette information. «Je le connais, mais il n'est pas membre de notre parti, tonne-t-il. Ceux qui affirment le contraire se rendent tout simplement coupables de calomnie.» Le coprésident du parti n'apprécie d'ailleurs pas les déclarations de l'étudiant: «Je vais lui écrire pour qu'il cesse de répandre des fausses informations nous concernant. Mais à ma connaissance, il ne l'a fait qu'une seule fois. Je ne peux pas courir après tous ceux qui prétendent une fois ou l'autre être membres du parti.» Il n'envisage pas d'actionner la justice. Et il ne se prononce pas sur le travail de J.

Ton opinion