Proche-Orient: Cinq morts dans des affrontements Fatah/Hamas à Gaza
Actualisé

Proche-Orient: Cinq morts dans des affrontements Fatah/Hamas à Gaza

Gaza - Les affrontements entre le Hamas et le Fatah ont fait cinq morts jeudi dans la bande de Gaza.

Par ailleurs, quatre Palestiniens - trois activistes et un adolescent - ont été tués par l'armée israélienne en Cisjordanie, selon des sources médicales et sécuritaires.

Quatre membres de la garde présidentielle palestinienne, dont un officier, ont été tués par des activistes du mouvement islamiste Hamas à Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza.

Un cinquième Palestinien a été tué par des tirs lors de combats à Jabalya, dans le nord de la bande de Gaza, où des activistes du Hamas ont également mis le feu à une position des Renseignements militaires fidèles au Fatah, ont ajouté les sources.

Les affrontements, qui risquent de faire voler en éclats un cessez-le-feu observé depuis mardi après des combats meurtriers, ont également fait 50 blessés, selon les mêmes sources.

Tout a commencé lorsque des hommes armés du Hamas ont intercepté un convoi transportant, selon le Fatah, des tentes et d'autres équipements venant d'Egypte. Le Hamas a de son côté affirmé qu'un pays arabe, qu'il n'a pas cité, avait envoyé mercredi une cargaison d'armes destinée à la garde présidentielle.

Accrochages en Cisjordanie

Par ailleurs, deux membres des Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa, un groupe armé lié au Fatah, ont été tués lors d'échanges de tirs avec des soldats israéliens à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie. Un adolescent a en outre été tué par des soldats près de la «barrière de séparation» érigée par Israël en Cisjordanie, à Qalandya entre Jérusalem et Ramallah.

A Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie, une unité spéciale de l'armée israélienne a arrêté deux activistes, l'un des Brigades d'Al-Aqsa et le second du Jihad islamique, selon des témoins et des sources sécuritaires. Grièvement blessé avant d'être interpellé, l'activiste des Brigades a succombé à ses blessures dans un hôpital israélien.

(ats)

Ton opinion