Berne: Prof virée pour avoir pris son chien en cours
Actualisé

BerneProf virée pour avoir pris son chien en cours

Une école primaire de Berne a licencié une enseignante parce qu'elle n'a trouvé personne pour garder son toutou aveugle. Ecoliers et parents sont consternés.

par
Mira Weingartner/ofu

«L'employée n'est pas parvenue à trouver une solution pour faire garder son chien Minya, comme demandé par la direction. Elle quittera son poste à la fin de cette année scolaire.» Voici l'extrait d'une lettre envoyée lundi aux parents des élèves de l'école Bitzius à Berne pour expliquer le licenciement d'une de leurs enseignantes.

Jusqu'à présent, la prof avait emmené son chien aveugle en classe. Vu son handicap, le toutou ne peut pas être laissé seul à la maison durant la journée.

Les élèves ainsi que leurs parents ne comprennent pas la décision de la direction scolaire. Philippe Cornu, papa d'un petit garçon de 7 ans, se dit choqué. Une affiche a été installée à l'entrée de l'école, sur laquelle on peut lire: «Nous voulons que madame Weber et Minya restent.» Des parents ont par ailleurs distribué des flyers sur lesquelles ils ont écrit: «Virer une enseignante appréciée de tous? Non!»

La prof aurait accepté son licenciement

Ce n'est pas la première fois que l'employée peut compter sur le soutien de ses élèves et de leurs parents. Après avoir déjà été licenciée en été dernier, elle avait bénéficié d'un retour sur décision, sur demande de nombreuses personnes. La direction avait alors décidé que la prof pouvait continuer à prendre son Jack Russell en cours pendant encore quelques mois.

Contactée par «20 Minuten», la direction explique qu'il n'est désormais plus possible qu'elle le prenne avec elle, sans donner plus de précisions. Elle s'est contentée de dire que l'enseignante pouvait toujours faire recours contre son licenciement.

Quant à la prof, elle n'a pas non plus voulu s'exprimer sur les faits. Mais il semblerait qu'elle ait accepté la décision de son école. Selon Philippe Cornu, elle aurait décidé de quitter l'école à la fin de cette année.

Ton opinion