Actualisé

ArmesProgrès à l'ONU vers un traité en réglementant le commerce

La plupart des grands exportateurs d'armes, dont les Etats-Unis, ont joint leurs voix vendredi à l'ONU pour faire un pas vers l'élaboration d'un traité visant à renforcer la législation actuelle sur le contrôle du commerce des armes.

Une résolution en ce sens a été adoptée, à la commission plénière de l'Assemblée générale sur le désarmement, par 153 voix contre une, avec 19 abstentions. L'Assemblée générale compte 192 Etats membres. Seul le Zimbabwe a voté contre.

L'adoption de cette résolution par l'Assemblée générale elle-même devrait intervenir avant la fin de l'année et venir couronner des années de discussions et débats.

Calendrier

Le texte établit un calendrier en vue de l'élaboration d'un tel traité sur l'importation, l'exportation et le transfert des armes classiques.

Il décide d'organiser à cette fin en 2012 «la Conférence des Nations unies sur le Traité sur le commerce des armes (ATT)», en vue d'élaborer «un instrument juridiquement contraignant énonçant les normes internationales communes les plus strictes pour le transfert des armes classiques».

La discussion en vue d'établir un nouveau traité ATT est le fruit d'une résolution de l'Assemblée générale de l'ONU votée en 2006, qui prévoyait d'établir un traité d'ici à 2012.

Mais à l'époque les Etats-Unis, premier exportateur d'armes au monde, avaient été le seul pays à voter contre, 24 autres s'étant abstenus.

Le 16 octobre, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avait indiqué que Washington était désormais favorable à un traité «fort et solide» et prêt à saisir l'occasion de la conférence onusienne. Cette annonce avait été bien accueillie par la communauté internationale. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!