Zurich: Projection de porno en classe préconisée
Actualisé

ZurichProjection de porno en classe préconisée

Une association veut lever certains tabous liés à la sexualité. Elle préconise notamment la projection de films pour adultes à l'école.

par
atk
Markus Theunert fait de l'éducation des enfants une priorité.

Markus Theunert fait de l'éducation des enfants une priorité.

Deux semaines après son entrée en fonctions, Markus Theunert, délégué zurichois aux Questions masculines, fait déjà parler de lui. Celui-ci, en tant que président du mouvement pour les hommes Männer.ch, actif en Suisse alémanique, veut faire stopper la stigmatisation de la sexualité. Dans ce but, il vient de proposer trois angles d'attaque à Berne.

Le premier vise à autoriser la vision de porno gore. Ainsi, il devrait être permis de montrer des scènes de sexe avec excréments ou des pratiques sadomasochistes. Par ailleurs, l'association aimerait que la prostitution soit considérée comme une profession et que les bordels dans lesquels le travail est correct et propre soient labellisés. Cela permettrait notamment de protéger les femmes contre l'exploitation.

Enfin Männer.ch préconise un apprentissage précoce de la pornographie. Ainsi, parents et professeurs devraient pouvoir regarder un film porno dans un but éducatif. «Les jeunes sont tôt ou tard confrontés au porno. Pourquoi les parents et les enseignants ne pourraient-ils pas les accompagner lors de cette découverte?» a expliqué Markus Theunert à la «NZZ am Sonntag».

Cette proposition rend sceptique Beat Zemp, président de l'Association des enseignants. «Nous ne pouvons pas regarder des films pornos avec des élèves. L'école est disposée à accorder une éducation sexuelle, mais cela exige un mandat clair de la société.»

Ton opinion