Actualisé

Projet Avanti: Genève et Vaud décrochent le jackpot

Le Conseil des Etats a approuvé la création d'un fonds de 20,8 milliards pour désengorger le trafic sur les autoroutes et dans les agglomérations. Dans la liste des projets urgents et prêts à être réalisés figurent la ligne CEVA entre Genève et Annemasse (F) et le métro M2 entre Ouchy et Epalinges (VD).

Tous les orateurs ont salué la solution proposée après l'échec du contre-projet Avanti en février 2004. Tel le phénix qui renaît de ses cendres, a loué le président de la Confédération Moritz Leuenberger.

Utilisation des fonds

Les 20,8 milliards de francs du fonds d'infrastructure devraient être ventilés de la manière suivante sur une durée de 20 ans: 8,5 milliards devront être consacrés à l'achèvement du réseau autoroutier d'ici 2015, 5,5 milliards serviront à supprimer les goulets d'étranglement, 6 milliards seront utilisés pour les infrastructures de transport public et privé des agglomérations.

Le Conseil des Etats a ajouté 800 millions en faveur des routes principales des régions de montagne et périphériques. Les crédits seront libérés par étapes dès 2008.

Tentative vaine

Opérationnel dès 2008, le fonds sera alimenté dans un premier temps par 2,6 milliards de francs issus des réserves du fonds routier, puis par les recettes à affectation obligatoire provenant de l'impôt sur huiles minérales et de la vignette autoroutière. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!