Nouvelle commune: Projet d'un Neuchâtel à 45'000 habitants
Actualisé

Nouvelle communeProjet d'un Neuchâtel à 45'000 habitants

Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche, Peseux et Valangin pourraient ne faire qu'une commune en 2017. Elle compterait 45'000 habitants. Le vote est prévu en 2016.

Cinq groupes de travail planchent sur ce projet intitulé pour l'instant Neuchâtel-Ouest. Le plan définitif devrait être prêt cet automne, pour un vote des conseils généraux avant Noël. La votation populaire pourrait avoir lieu en mai 2016, et les élections des nouvelles autorités à l'automne de la même année.

Dans l'intervalle, les autorités rédigeront une convention de fusion précisant le nom de la nouvelle entité, ses armoiries, son coefficient fiscal et son organisation. Des séances d'information sont prévues dans les quatre communes d'avril à juin prochains. Des rencontres seront aussi organisées avec les sociétés et groupes d'intérêt locaux.

Les autorités ont lancé leur réflexion début 2014. Elles ne mettent pas en consultation un plan fini mais plutôt un projet en devenir, qui sera nourri par le dialogue avec la population, a assuré Pascal Sandoz, conseiller communal de Neuchâtel, mardi devant la presse à Corcelles-Cormondrèche.

11ème ville de Suisse

L'objectif de ce mariage est notamment d'accroître l'efficacité des structures et d'optimiser les capacités d'investissement. Et la fusion permettra de mieux faire entendre la voix des quatre communes sur l'échiquier politique, a argumenté Jean-Marc Nydegger, du conseil communal de Corcelles-Cormondrèche.

Mais selon lui, c'est toute la région qui profiterait du rayonnement de cette nouvelle entité, dont la taille ferait la 11ème ville de Suisse. Dépassant La Chaux-de-Fonds par sa population, elle se placerait derrière Bienne et devant Thoune.

Valangin, «cerise sur le gâteau»

«Nous formons déjà une seule et même entité urbaine», a souligné Christine Gaillard, de l'exécutif de Neuchâtel. Il s'agit de la développer de la façon la plus cohérente possible, a-t-elle ajouté, qualifiant au passage de «cerise sur le gâteau» Valangin, village du Val-de-Ruz qui se joindrait aux trois localités du littoral.

Et de souligner la qualité des échanges et du «facteur humain» jusqu'ici lors des travaux, au-delà des considérations techniques de la fusion.

Reste que celle-ci se démarque des autres fusions réalisées dans le canton, qui regroupaient des localités de tailles similaires (nouvelles entités de La Tène, de Val-de-Travers, de Val-de-Ruz et de Milvignes). Neuchâtel compte quelque 33'700 habitants, contre environ 5800 pour Peseux, 4700 pour Corcelles-Cormondrèche et 500 pour Valangin.

Rappelons aussi qu'un précédent projet autour de Neuchâtel, incluant huit communes, avait été abandonné en 2013. Hauterive, Saint-Blaise, Enges et La Tène avaient renoncé à se joindre aux quatre autres. (ats)

Ton opinion