France voisine: Projet de centre commercial: Berne va interpeller la France
Publié

France voisineProjet de centre commercial: Berne va interpeller la France

L’Office fédéral de l’environnement va intervenir auprès de Paris au sujet du projet «Open», près de la frontière. Ses détracteurs dénoncent son impact possible sur l’Allondon.

par
leo
 Les premiers clients d’Open sont attendus pour le printemps 2023. 

Les premiers clients d’Open sont attendus pour le printemps 2023.

dr

Le projet de grand centre commercial «Open», prévu à Saint-Genis-Pouilly (F), voit les oppositions se multiplier, comme le rapporte la «Tribune de Genève», samedi. Après le canton du bout du lac, Berne compte saisir les autorités françaises. Depuis une interpellation de la conseillère nationale Verte Delphine Klopfenstein Broggini, l’Office fédéral de l’environnement a indiqué qu’il allait intervenir auprès de l’Etat français pour faire valoir le droit des autorités helvétiques à être consultées.

Plusieurs associations environnementales des deux côtés de la frontière craignent que le projet de 50’000 m2 entraîne un assèchement de la rivière Allondon, en empêchant l’eau de pluie de pénétrer dans le sol. Le Conseil d’Etat genevois est déjà intervenu auprès de la préfecture de l’Ain en vue d’être consulté, mais sans succès, poursuit le journal.

Motion au Grand Conseil

Dans un communiqué envoyé samedi, «en ce jour d’ouverture de la pêche en rivière», la députée PDC Christina Meissner indique avoir déposé une motion au Grand Conseil le 4 mars, invitant notamment l’exécutif «à faire tout ce qui est en son pouvoir légal pour obtenir toutes les informations relatives au projet», «à faire en sorte que les parties prenantes helvétiques soient pleinement associées à l’étude d’impact» et, «si cela s’avérait nécessaire au vu des impacts ou en cas de collaboration insuffisante avec les autorités françaises, à s’opposer au projet.»

Une motion transmise également au maire de Saint-Genis, Hubert Bertrand, qui est en faveur du centre commercial. Pour lui, il s’agit de rééquilibrer l’emploi entre Genève et la France voisine, souligne-t-il dans le quotidien genevois. Il assure que toutes les données environnementales ont été intégrées et que la nappe phréatique ne sera pas impactée.

Ton opinion

370 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

de la fédérale à la cantonale

07.03.2021, 13:42

Tous les extrémistes de droite ont gagné le privilège de baver et une augmentation de salaire.

On a que ce que l on mérite

07.03.2021, 12:23

La Suisse récolte ce qu'elle a semé depuis l'ouverture des accords Schengen. Loin de ce pays je serai en train d'observer vos "fructueuses coopérations", les allers-retours des frontaliers français en masse et l'appauvrissement des citoyens suisses.

Arnaque

07.03.2021, 11:38

Retraité depuis 12 ans augmentation de ma rente 30 frs sur 12 ans je vais une fois pars semaine à Migros thoiry 30 pour cent d'économie en plus avec ma carte cumulus ! Denner qui appartient à Migros carte cumulus refusée ! Chercher l'erreur. Pour infos tout les produit laitier à Genève sont français il n,y a presque plus de vaches dans le canton de Genève.