Projet "Métamorphose": rencontre prévue le 4 juin
Actualisé

Projet "Métamorphose": rencontre prévue le 4 juin

La démarche participative du projet Métamorphose va démarrer.

Une grande rencontre est prévue le 4 juin avec les Lausannois pour dialoguer et débattre, avant le lancement d'un site internet. L'éco-quartier est pour l'heure «une page blanche», note Silvia Zamora.

«C'est un moment très important» pour Métamorphose, qui doit fortement changer la physionomie de Lausanne, a expliqué lundi la municipale en charge de la culture, du logement et du patrimoine. La démarche participative OLA (Oui Lausanne avance !), ouverte à tous, permettra de modeler une grande partie du projet.

Ecouter, consulter

La soirée du 4 juin à Montbenon sera «une vraie rencontre» autour de cinq espaces animés. Durant deux heures, de nombreux responsables seront à disposition, avant un résumé des différentes discussions. Le soir même, un site internet sera activé avant des ateliers participatifs dès la rentrée d'août et jusqu'à la fin de l'année.

Seul élément non-négociable de Métamorphose: il faut libérer de l'espace à la Pontaise pour l'éco-quatrier, en clair démolir le stade, a déclaré Silvia Zamora. Sans ça, il n'est pas possible de bâtir quelque chose de novateur, mais seulement de rénover quelques bâtiments ici et là.

Tout est à négocier

Pour le reste, «tout est à négocier». L'éco-quartier est actuellement «une page blanche, un périmètre à remplir», situé entre le stade et le Service des automobiles (SAN), selon la responsable socialiste.

La démarche participative, budgetée à 500 000 francs, va permettre d'avancer. Si l'initiative communale qui s'oppose au projet aboutit, la démarche se poursuivra, a souligné Silvia Zamora. Le texte lancé par la Société de développement du nord (SDN) est d'ailleurs «flou» à ses yeux.

Organe propositionnel

Organe propositionnel, la démarche participative ne prendra pas elle-même des décisions. Grâce à elle, un cahier des charges doit être constitué d'ici la fin de l'année pour l'éco-quartier. Ensuite seront lancés des concours d'urbanisme. «Les gens pourront construire leur propre projet», a insisté Silvia Zamora.

Pour rappel, Métamorphose prévoit de raser le stade de la Pontaise afin d'y mettre du logement. Deux nouveaux stades d'athlétisme et de football ainsi qu'un nouveau centre commercial et une piscine olympique seraient construits au bord du lac. Les premiers chantiers sont prévus au nord en 2009 et en 2010 au sud. (ats)

Ton opinion