Lavaux: Projeté à dix mètres alors qu'il sortait de sa voiture

Actualisé

LavauxProjeté à dix mètres alors qu'il sortait de sa voiture

Après un léger accrochage sur la route du Lac, un chauffeur a voulu regagner le bas-côté. Il a été fauché.

par
Sébastien Jost

Une simple touchette s'est terminée en drame jeudi. A 7 h 35, à une heure où de très nombreux pendulaires circulent sur la route entre Vevey et Lausanne, un automobiliste a été heurté de plein fouet par une voiture. Projeté à une dizaine de mètres, il a été grièvement blessé.

Tout a commencé de manière banale après Rivaz. Le conducteur d'une Peugeot a embouti l'arrière d'une Citroën. L'accrochage, à la hauteur du Clos-des-Abbayes, n'a fait que des dégâts matériels. Le véhicule tamponné s'est immobilisé sur la droite, l'autre a fini sa course sur la partie gauche de la chaussée. Son chauffeur, un Lausannois de 54 ans, est alors sorti de sa voiture. Il a traversé la route en téléphonant. Au moment où il se trouvait entre les deux autos, il a été percuté par une Ford conduite par une Veveysanne de 44 ans. La conductrice n'a pas pu éviter la victime, notamment parce qu'une voiture commençait à la dépasser.

«C'est un tronçon à quatre voies limité à 80 km/h, a expliqué Jean-Christophe Sauterel. La conductrice affirme qu'elle roulait à une vitesse inférieure.» La route a été fermée jusqu'à 10 h 40. Plus tôt, le trafic sur l'A9 avait été perturbé entre Vevey et Chexbres à la suite de l'incendie d'un véhicule.

Les témoins peuvent contacter la police au 021 644 44 44.

Réduire le nombre de voies

De nombreux accidents ont eu lieu sur la route entre Saint-Saphorin et Rivaz. Vingt-cinq entre 2003 et 2005, qui ont fait deux morts et deux blessés graves. «L’endroit n’est pas plus dangereux qu’un autre en lui-même», réagit Pascal Bovey. Chef de la gestion du réseau au Service des routes, il souligne qu’il «y a des accidents parce que les gens ont tendance à rouler trop vite». Un projet est à l’étude pour changer ça: passer de quatre à deux voies.

Ton opinion