Actualisé 22.10.2018 à 09:47

Puidoux (VD)

Promeneuse prisonnière de la vase du Lac de Bret

Le niveau bas du Lac de Bret a mis au jour des zones de boue dangereuses. Au moins deux femmes ont été piégées.

de
Pauline Rumpf

La femme a été secourue par les pompiers sous les yeux de nombreux curieux.

La scène insolite a suscité la curiosité des nombreux promeneurs en balade autour du Lac de Bret ce dimanche. Une jeune femme s'est aventurée sur une portion de terrain vaseuse, et s'est embourbée. Elle est alors restée bloquée jusqu'au haut des cuisses.

«Je crois qu'elle a pris la chose avec philosophie, raconte un lecteur, témoin de l'événement. Elle rigolait, discutait ou passait du temps sur son smartphone. En tout cas, elle n'a pas paniqué.» La jeune femme a pourtant passé plus d'une heure bloquée dans la boue. Appelée au secours, la police de l'Est lausannois a tenté une première intervention sans matériel, mais en vain.

1 / 9
Une jeune femme s'est aventurée sur une portion de terrain vaseuse, et s'est embourbée. Elle est restée bloquée jusqu'au haut des cuisses.

Une jeune femme s'est aventurée sur une portion de terrain vaseuse, et s'est embourbée. Elle est restée bloquée jusqu'au haut des cuisses.

Lecteur reporter
La promeneuse est restée coincée pendant plus d'une heure.

La promeneuse est restée coincée pendant plus d'une heure.

Lecteur reporter
Une foule de curieux a assisté à la scène sans toutefois s'aventurer trop près de la malheureuse, de peur de subir le même sort.

Une foule de curieux a assisté à la scène sans toutefois s'aventurer trop près de la malheureuse, de peur de subir le même sort.

Lecteur reporter

Ne pas bouger et appeler les secours

«Il y avait plein de gens autour pour filmer et prendre des photos, mais personne ne s'est aventuré trop près, de peur d'être bloqué à son tour», poursuit le lecteur. Les pompiers du SDIS Coeur de Lavaux ont pris les choses en main, et ont procédé à ce sauvetage insolite à l'aide d'une échelle couchée sur le sable, d'un baudrier attaché à une corde et de deux planches de bois (voir la vidéo ci-dessus). La situation s'est finalement réglée sans encombre, et visiblement dans la bonne humeur.

«Cette femme a eu le bon réflexe: ne pas trop bouger, et appeler les secours», indique Arnold Poot, porte-parole de la gendarmerie. Toutefois, il rappelle qu'il est recommandé de ne pas s'aventurer sur les zones d'où l'eau s'est retirée. Le porte-parole note d'ailleurs que le récent article de «20 minutes» mettant en garde les promeneurs semble les avoir plutôt poussé à la curiosité, le Lac de Bret et ses rives attirant d'avantage de monde que d'habitude.

Installation de rubalises en urgence

Contacté mercredi, le Service de l'eau de la Ville de Lausanne avait indiqué étudier la question de la dangerosité des lieux, afin de prendre d'éventuelles mesures. Après l'incident de cet après-midi, les choses se sont accélérées: des rubalises ainsi que des panneaux sont en train d'être installés pour interdire certaines zones. La promenade autour du Lac reste cependant possible sur les chemins sûrs.

Lausanne réduit son pompage au Lac de Bret

Le niveau particulièrement bas du bassin de pompage d'eau potable, à cause de la sécheresse, inquiète la Ville de Lausanne. Les autorités ont donc décidé de réduire au maximum les prélèvements, en se repliant sur d'autres solutions comme le Lac Léman ou les rivières alentour, a expliqué le Municipal Pierre-Antoine Hildbrandt sur La Télé

Une autre femme embourbée

Une autre femme embourbée

Selon 24heures.ch, une autre promeneuse s'est retrouvée prisonnière de la vase plus tôt dans la journée. Après plusieurs tentatives infructueuses, ce sont deux pêcheurs qui sont parvenues à l'extirper de la boue, à l'aide d'une rame. Ce ne serait d'ailleurs pas la première fois que ce genre d'incident se produirait, selon le journal. (gma)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!