Genève: Promotion de l'écrevisse genevoise

Actualisé

GenèvePromotion de l'écrevisse genevoise

Le canton veut en faire un produit du terroir comme d'autres produits du lac. Certains évoquent la possibilité de les labelliser.

par
rle
En 2010, moins de 100 kg d'écrevisses ont été pêchées à Genève contre moins de 2 tonnes dans le canton de Vaud.

En 2010, moins de 100 kg d'écrevisses ont été pêchées à Genève contre moins de 2 tonnes dans le canton de Vaud.

Le Conseil d'Etat souhaite encourager la pêche à l'écrevisse dans le lac Léman. Dans une réponse à une motion des Verts, il estime que ce crustacé fait partie des produits du terroir, au même titre notamment que les filets de perche.

«Les écrevisses américaines ont colonisé le lac il y a des années au dépend des indigènes à pattes rouges et blanches, explique Göttlieb Dändliker, inspecteur cantonal de la pêche. Les éradiquer est maintenant impossible au vue de leur grand nombre. Elles sont des milliers! En revanche, nous pouvons les exploiter par la pêche, ce qui favorise le développement durable.»

«C'est une excellente nouvelle, se félicite la motionnaire Emilie Flamand. Pourquoi même ne pas les labelliser sous la marque Genève Région Terre Avenir?»

Ton opinion