Suisse: Promouvoir davantage le plurilinguisme
Actualisé

SuissePromouvoir davantage le plurilinguisme

Quatorze élus fédéraux de tous partis et communautés linguistiques ont formé l'intergroupe parlementaire Plurilinguisme CH.

Les connaissances des parlementaires sur les enjeux du plurilinguisme doivent être renforcées. Forts de cette conviction, quatorze élus fédéraux de tous partis et communautés linguistiques ont formé l'intergroupe parlementaire Plurilinguisme CH.

Une action coordonnée s'avère nécessaire, car le plurilinguisme est actuellement remis en question dans divers cantons et a fait l'objet de diverses interventions au Parlement. Pourtant, il contribue à la bonne cohabitation entre les régions et enrichit la culture suisse, plaide mercredi le groupe dans un communiqué.

118 intergroupes

L'intergroupe est présidé par le conseiller aux Etats Hans Stöckli (PS/BE). Le conseiller aux Etats Hannes Germann (UDC/SH) est l'un des coprésidents. Les autres sont les conseillers nationaux Martin Candinas (PDC/GR), Ignazio Cassis (PLR/TI), Isabelle Chevalley (PVL/VD), Maya Graf (Verts/BL) et Rosmarie Quadranti (PBD/ZH).

Le nouvel intergroupe se rajoute à ceux qui s'engagent déjà en faveur des langues latines, tel Italianità ou Lingua e cultura rumantscha. Son secrétariat est assuré par le Forum Helveticum, qui agit pour la compréhension linguistique et culturelle en Suisse. L'ensemble des parlementaires sont invités à s'y joindre. Le Parlement dénombre 118 intergroupes. Ceux-ci se consacrent aux sujets et thèmes les plus divers. (ats)

Ton opinion