Promouvoir le «made in USA» avec des cadeaux… «made in China»

Publié

Sommet des Amériques Promouvoir le «made in USA» avec des cadeaux… «made in China»

Des invités du Sommet des Amériques ont reçu de la part de la Chambre de commerce des États-Unis des sacs remplis d'objets fabriqués en Chine.

Une bouteille thermos et une paire de lunettes de soleil en plastique offertes par la Chambre de commerce américaine et pourtant fabriquées en Chine. 

Une bouteille thermos et une paire de lunettes de soleil en plastique offertes par la Chambre de commerce américaine et pourtant fabriquées en Chine. 

AFP

Délégués et autres invités du Sommet des Amériques qui se tient cette semaine à Los Angeles reçoivent de nombreux gadgets et échantillons de la part d’organisations souhaitant faire leur publicité. Mais le sac de bienvenue remis par la Chambre de commerce américaine pour promouvoir l’industrie des États-Unis partait d’une bonne intention mais n’a peut-être pas envoyé le bon message: de nombreux cadeaux remis aux invités étaient estampillés «Made in China». 

En présence de Joe Biden

Une réunion organisée en marge de l’événement et baptisée «Sommet des CEO» a rassemblé de grands noms de l’industrie et de la politique pour discuter des moyens de développer l’économie dans certaines zones défavorisées d’Amérique centrale ou du sud. La Chambre de Commerce américaine, organisatrice de l’événement, avait prévu pour les participants, parmi lesquels le patron de Google, Sundar Pichai, le président américain, Joe Biden, et le numéro trois de Meta (Facebook), Nick Clegg, un joli sac bleu rempli de cadeaux. 

Écrit en grosses lettres

Mais une inspection poussée de son contenu révèle qu’il ne met pas toujours en exergue la production des firmes américaines. Sur le fond d’une bouteille thermos, on peut lire «Chine» écrit en grosses lettres majuscules et la paire de lunettes de soleil remise aux invités, certes très utile pour se protéger du soleil californien, affiche l’inscription «Made in China» sur l’étiquette. Sollicitée par l’AFP, la Chambre de Commerce américaine n’avait pas réagi jeudi après-midi.

(AFP)

Ton opinion

10 commentaires