Prostituée, elle a indûment touché l'aide sociale
Actualisé

Prostituée, elle a indûment touché l'aide sociale

Une prostituée suisse de 54 ans a abusé de l'Hospice général. Elle percevait des aides sociales alors qu'elle continuait à exercer son métier en cachette.

Le montant extorqué s'élève à 150.000 francs, a indiqué vendredi la police genevoise.

La prévenue a notamment sous-loué à d'autres prostituées son appartement dont le loyer de 3500 francs par mois était pris en charge par l'assistance sociale. Le locatif servait de «salon de massage», a précisé la police genevoise.

(ats)

Ton opinion