Genève: Prostitution: quatre régies perquisitionnées
Actualisé

GenèveProstitution: quatre régies perquisitionnées

Quatre régies immobilières genevoises sont dans le collimateur de la justice genevoise. Des propriétaires d'appartements sont soupçonnés d'avoir favorisé l'exploitation de prostituées.

Les régies ont été perquisitionnées lundi et mercredi par la justice dans le cadre d'enquêtes pour usure. Des documents ont été emportés.

Il ressort des premiers éléments d'enquête que des propriétaires sont susceptibles de profiter de la situation de dépendance de prostituées en leur mettant à disposition des appartements aux loyers particulièrement élevés, a annoncé mercredi le Ministère public. Par exemple, un appartement de trois pièces aux Pâquis est loué 6000 francs par mois.

Plusieurs procédures ont été ouvertes à la suite d'investigations de la brigade des moeurs et de diverses dénonciations. L'instruction est conduite par le premier procureur Stéphane Grodecki. Aucune arrestation n'a encore eu lieu. (ats)

Ton opinion