Actualisé 03.10.2006 à 17:48

Protêt de Gottéron: pas d'entrée en matière

Reto Steinmann, juge unique de la Ligue nationale, a refusé d'entrer en matière en ce qui concerne le protêt déposé par Fribourg Gottéron à l'issue du match perdu contre Ambri-Piotta aux tirs au but le 29 septembre.

L'arbitre de la rencontre n'avait pas respecté le règlement lors de la séance des penalties.

«Il est inscrit à l'article 56 du règlement juridique que le capitaine ou l'assistant de l'équipe qui proteste doit déposer le protêt auprès de l'arbitre immédiatement après l'incident ou, si le jeu est en cours, à la prochaine interruption de jeu, en indiquant le ou les motifs», indique la LN dans un communiqué. Or, Philippe Marquis est allé déposer le protet après le traditionnel «shakehands» final, soit lorsque le match était terminé.

«Par conséquent, le Juge unique Reto Steinmann motive sa décision par le fait que le HC Fribourg-Gottéron a déposé trop tard le protêt», conclut le communiqué. Rappel des faits: M. Schmutz, arbitre de la rencontre, avait fait commencer la deuxième phase des tirs au but aux joueurs léventins, alors que cela aurait dû être aux Fribourgeois de s'élancer les premiers.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!