Actualisé 24.11.2008 à 10:40

Hoolignas

Provoqués par des intrus bernois

Des fans de Young Boys ont perturbé un match de foot et une rencontre de hockey. Leur équipe ne jouait pas.

«Trois gars sont venus faire l'état des lieux dans la tribune valaisanne pendant le match. A notre sortie du stade, on a entendu des pétards, puis une vingtaine de Bernois nous sont tombés dessus. Ils chantaient «Young Boys hooligans». Des coups ont été échangés avant que la police n'intervienne et sépare tout le monde.» Ce supporter sédunois a vécu de près les échauffourées, hier après-midi à Lausanne, en marge du match de Coupe de Suisse entre Malley et Sion (lire en pages Sports).

Des fans avec des écharpes aux couleurs de Young Boys (club qui ne jouait pas hier et dont certains fans sont interdits de stade) sont venus au stade de Bois-Gentil, visiblement pour en découdre avec les Sédunois. «J'ai entendu des Bernois chanter, puis ils ont fait le tour du stade et s'en sont pris aux Valaisans. La police a fini par tenir les deux camps à distance.»

Samedi à Bienne, une trentaine de hooligans ont saccagé la patinoire où se tenait un derby de hockey entre le club local et Berne. Selon le chef biennois de la sécurité, les supporters portaient tous une écharpe des Young Boys. Les hooligans ont aussi ravagé les alentours de la patinoire. La police a dû intervenir avant, pendant et après le match à coups de balles en caoutchouc. Un policier a été légèrement blessé.

(jca/phf/gna/ats)

(ats)

Privés de stade, mais fidèles

A Neuchâtel, la tenancière du Suky Bar, à un jet de pierre du stade de la Maladière, a récemment fait la rude expérience de la visite de supporters de Young Boys interdits de stade, mais ayant tout de même fait le déplacement là où jouait leur équipe. Et le cas n’est pas unique. En fin de semaine dernière encore («20 minutes» de vendredi), la même tenancière réclamait des comptes à la police. Malgré, selon elle, trois appels téléphoniques successifs alors même que les fans excités saccageaient son établissement, les forces de l’ordre sont intervenues trop tard.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!