26.10.2020 à 17:16

Hockey sur glaceLimitation de spectateurs: les clubs de National League veulent être indemnisés

Les douze présidents des clubs de l’élite ont signé une lettre ouverte adressée au Conseil fédéral et aux gouvernements cantonaux.

von
Yves Desplands
Les clubs de NL veulent pouvoir remplir deux tiers de la capacité des patinoires.

Les clubs de NL veulent pouvoir remplir deux tiers de la capacité des patinoires.

Keystone

Les présidents des douze clubs de National League ont publié lundi une lettre ouverte «au Conseil fédéral, aux gouvernements cantonaux» et aux médias suite aux dernières décisions sur la limitation de spectateurs prises par les cantons et celles attendues par le Conseil fédéral.

Ils expliquent que lors d’une réunion commune, ils ont décidé à l’unanimité «de tout mettre en œuvre pour clôturer la saison de hockey».

Rappelant ensuite l’importance du hockey et du football pour la société, ils expliquent: «Nous ne devons pas accorder la permission au Coronavirus de nous dicter et d’interdire nos vies».

«Mesures appropriées»

Pour ces raisons, les présidents rappellent qu’ils ont pris de nombreuses «mesures appropriées pour les matches de hockey en temps de pandémie devant un public!» Ils les énumèrent: Les concepts de protection élaborés «ont été jugés exemplaires et ont passé leurs tests pratiques», «les clubs de National League ont accepté de ne pas pouvoir accueillir tous les spectateurs» (seulement deux tiers), ils «ont immédiatement réduit leurs coûts et ont implémenté, ou sont sur le point de réaliser, des réductions de salaire substantielles», «les fans et le public ont renoncé au remboursement partiel des billets, de nombreux sponsors n’ont pas encore procédé à réduire leurs engagements» et «les actionnaires de tous les clubs de la Ligue nationale acceptent des déficits importants pour 20/21 et sont prêts à supporter cette charge, tant que leur existence n’en est pas menacée».

Grâce à toutes ces mesures, les matches devraient pouvoir se dérouler devant deux tiers du public, écrivent-ils, précisant: «Nous ne voulons pas capituler face à un virus, ni en tant que clubs ni en tant qu’humains».

Décision «injuste»

Ils trouvent «injustes» les décisions prises sur la limitation de spectateurs. «Cela est disproportionné, disent-ils, car nos concepts fonctionnent et la vie sociale doit continuer malgré la Covid-19».

En conséquence, ils demandent: «Laissez nos joueurs jouer au hockey! S’ils ne sont pas autorisés à le faire devant des personnes qui ont des émotions parce que vous l’interdisez, alors indemnisez-nous et promettez-nous des aides à fonds perdu pour pallier les pertes supplémentaires que vous nous imposez».

Les douze présidents concluent: «Veillez à ce que le hockey suisse ne devienne pas victime du Coronavirus et que nous puissions jouer la saison jusqu’à la fin: pour les supporters, pour le sport, pour la santé de notre pays».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
142 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Faillite et fini

27.10.2020 à 15:08

Tauper de l’argent pour engraisser les conseils d’administrations c’est limite correct........

Pleureuses

27.10.2020 à 07:53

Quand on a une entreprise on veut gagner mais on peut aussi perdre...quand on perd trop on ferme l’entreprise...pour un club de sport c’est la même chose... Si on donne des ronds à tout le monde ça ne peut pas le faire!

Un lecteur

27.10.2020 à 01:52

Si les clubs de hockey et de football, qui ont des sponsors et des actionnaires viennent à être indemnisé. Faisons le pour toutes nos PME et indépendant qui eux souffrent plus que ces clubs