Vaud: Publicité critiquée par les écolos: plainte rejetée
Actualisé

VaudPublicité critiquée par les écolos: plainte rejetée

La plainte des Vert'libéraux à propos d'une pub sur le chauffage au mazout est classée. La Commission suisse pour la loyauté a tranché.

Vert'libéraux

La Commission suisse pour la loyauté, instance neutre et indépendante chargée de garantir l'autocontrôle de la publicité, a rejeté la plainte des Vert'libéraux. Elle a fait de même ensuite pour le recours, selon la communication transmise mardi par l'Union pétrolière (UP).

Pour mémoire, à la mi-février, le parti avait dénoncé «les agissements inacceptables» de l'UP. Dans le même temps, il portait plainte contre une publicité pour «le chauffage au mazout pauvre en CO2» parue en décembre dans le journal Propriété. «L'Union pétrolière continue de faire croire aux citoyens que se chauffer au mazout est bon pour le climat, on croit rêver», déplorait le président du parti, François Pointet. Pour les Vert'libéraux, installer une chaudière à mazout en 2019 dans une nouvelle construction est «simplement absurde».

Pas de mensonge

Selon la Commission suisse pour la loyauté, il n'y a toutefois rien à reprocher à ce publi-reportage. C'est assez clair que l'article parle des futures chances de développement de la technologie des systèmes de chauffage à mazout, notamment par le biais de l'illustration visuelle.

La publicité ne dit pas que la technologie serait disponible aujourd'hui. Le recours est balayé selon la même argumentation.

Interrogé par Keystone-ATS, François Pointet tient malgré tout à mettre en évidence une phrase prononcée par la seconde instance: «Certes, il se peut parfaitement que la partie plaignante ait raison dans le sens que certains énoncés et surtitres auraient pu être formulés de manière plus claire et plus explicite». (ats)

Ton opinion