Libye : Puissantes explosions à Tripoli

Actualisé

Libye Puissantes explosions à Tripoli

Au moins 13 explosions ont été entendues avant et peu après 1h dimanche matin, selon un journaliste sur place qui n'était pas en mesure d'établir dans l'immédiat les cibles visées.

Une série de puissantes explosions ont été entendues dans la nuit de samedi à dimanche à Tripoli, bastion du régime du leader libyen Mouammar kadhafi, a constaté un journaliste sur place.

La télévision d'Etat Al Jamahiriya a indiqué de son côté que l'«agresseur colonialiste croisé» (l'OTAN) avait mené des raids sur des sites civils et militaires dans le quartier de Aïn Zara, dans l'est de Tripoli et à Tajoura, dans la grande banlieue Est de la capitale libyenne.

Mise en garde récemment

La télévision, qui cite une source militaire, a fait état de victimes, sans en préciser le nombre.

L'Alliance atlantique, qui dirige les opérations militaires sous mandat de l'ONU depuis le 31 mars, essaye de pousser vers la sortie le colonel Kadhafi, mais les frappes aériennes n'ont pour le moment pas porté de coup décisif.

Dans un discours retransmis samedi par haut-parleurs à des milliers de Libyens rassemblés à Zawiyah, à 50 km à l'ouest de Tripoli, le leader libyen a de nouveau défié l'OTAN, jurant qu'il ne quitterait «jamais» la terre de ses «ancêtres» et qu'il se défendrait «jusqu'à la dernière goutte de son sang».

Milliers de tués

«Ils me demandent de quitter (ndlr: la Libye), c'est drôle. Je ne quitterai pas la terre des mes ancêtres, ni le peuple qui s'est sacrifié pour moi», a-t-il dit.

Le dirigeant libyen est confronté depuis cinq mois à une rébellion armée sans précédent depuis son accession au pouvoir le 1er septembre 1969.

Ce conflit a fait des milliers de tués et poussé à l'exode des centaines de milliers de personnes, selon les agences de l'ONU. (ats)

Ton opinion