Fribourg: Puni pour avoir confondu chanvrier et sanglier

Actualisé

FribourgPuni pour avoir confondu chanvrier et sanglier

Le chasseur qui avait criblé de balles un homme confondu avec un animal a été condamné par la justice vendredi.

par
apn

Du simple au double! Le chasseur broyard à l'origine d'une méprise qui a failli être fatale à un agriculteur, en 2012, doit regretter de s'être opposé à la sanction du procureur, qui le condamnait à six mois de prison avec sursis. Le Tribunal d'Estavayer-le-Lac (FR), qui jugeait l'affaire vendredi matin, a corsé l'addition. Alors que l'ordonnance pénale faisait état d'une peine de 6 mois avec sursis, la Cour a prononcé une condamnation d'un an assorti à un sursis de cinq ans, signale 24 heures.ch. Le chasseur a été reconnu coupable de lésions corporelles graves, mise en danger de la vie d'autrui et contravention à la loi fribourgeoise sur la chasse.

Interdit de chasse pendant cinq ans

Le prévenu devra également se passer de son hobby pendant une durée de cinq ans sur l'ensemble du territoire national. Son permis lui a été retiré «pour protéger la société», a déclaré la juge. Selon le quotidien vaudois, il devra également payer une amende de 500 francs et prendre à sa charge les frais d'avocat de sa victime ainsi qu'une partie des frais liés à la procédure.

Victime touchée à 26 reprises

Les faits avaient eu lieu en octobre 2012, à Villeneuve (FR). Alors que la battue auquel il participait venait de prendre fin, le chasseur avait vu une masse noire qui bougeait. Il avait fait feu sans s'assurer que sa cible était bel et bien un animal. En fait, il s'agissait d'un agriculteur qui était en train de récolter du chanvre. Le malheureux chanvrier pris pour un sanglier a été criblé de 26 plombs de grenaille. Touché notamment à l'estomac, au foie, aux poumons et au pancréas, il a subi plus de quinze opérations. Bien que reconnu coupable de délit contre la loi fédérale sur les stupéfiants, le malheureux a été exempté de toute peine par la justice. Le sort l'a déjà suffisamment puni.

Ton opinion