Actualisé 11.07.2020 à 11:23

Genève

Punie pour s’être prostituée durant le Covid

Une jeune Roumaine a été condamnée à du sursis pour avoir violé l’ordonnance sur le Covid-19 au début du confinement.

de
leo
La jeune femme a été jugée par le Tribunal de police.

La jeune femme a été jugée par le Tribunal de police.

Keystone/Martial Trezzini

Elle avait proposé ses charmes à un policier qui s’était fait passer pour un client en avril. Une ressortissante roumaine de 19 ans a été condamnée fin juin pour ne pas avoir respecté, entre autres, l’ordonnance 2 sur le Covid-19 du 17 mars au 8 avril, relate samedi la «Tribune de Genève».

Sans papiers valables depuis son arrivée en Suisse en mars 2019, elle a aussi été sanctionnée pour avoir travaillé sans autorisation à Genève, dans la prostitution. Après 52 jours en prison, elle a écopé d’une peine pécuniaire avec sursis et a été libérée. Contrairement à ce que demandait le Ministère public, elle n’a en outre pas été expulsée du territoire, probablement en raison de l’absence de récidive, indique le quotidien.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!