Actualisé 02.03.2016 à 23:49

Conseil des droits de l'hommePyongyang claque la porte à Genève

Le ministre de la Corée du Nord a affirmé mardi que son Pays ne participera plus au Conseil des droits de l'homme.

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Su Yong lors du Conseil des droits de l'homme à Genève.

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Su Yong lors du Conseil des droits de l'homme à Genève.

photo: Kein Anbieter

La Corée du Nord boycottera le Conseil des droits de l'homme. Elle ne veut plus participer à des «sessions internationales» qui ciblent sa situation des droits humains pour des raisons «politiques», a dit mardi à Genève son chef de la diplomatie Ri Su Yong.

Il a souligné que la Corée du Nord continuerait à coopérer en matière de droits de l'homme avec les Etats «qui respectent sa souveraineté». Mais pas avec ceux qui utilisent ces questions pour des raisons «politiques».

Devant le Conseil des droits de l'homme, il a dénoncé les «doubles standards» et la «politisation» de cette enceinte qui ne s'attaque pas selon lui à la situation aux Etats-Unis. Il a aussi ciblé le Japon et la Corée du Sud qui payent «5000 dollars» les déserteurs qu'il considère comme des «criminels». (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!