Corée du Nord: Pyongyang teste un missile sous-marin
Actualisé

Corée du NordPyongyang teste un missile sous-marin

La Corée du Nord a effectué un tir d'essai d'un nouveau missile balistique sous-marin, «capable d'annihiler les forces hostiles», a annoncé l'agence officielle KCNA.

1 / 206
07.07.2016 La Corée du Nord a estimé vendredi que les sanctions financières prises la veille par Washington contre Kim Jong-Un équivalaient à une «déclaration de guerre».

07.07.2016 La Corée du Nord a estimé vendredi que les sanctions financières prises la veille par Washington contre Kim Jong-Un équivalaient à une «déclaration de guerre».

AP/Wong Maye-e
06.07.2016 Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des sanctions financières contre le leader nord-coréen Kim Jong-Un pour violations des droits de l'homme.

06.07.2016 Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des sanctions financières contre le leader nord-coréen Kim Jong-Un pour violations des droits de l'homme.

epa/Kcna
02.06 Le communiqué publié par l'ONU mercredi condamne les deux tirs d'avril ainsi que celui conduit mardi qui s'est soldé par un nouvel échec.

02.06 Le communiqué publié par l'ONU mercredi condamne les deux tirs d'avril ainsi que celui conduit mardi qui s'est soldé par un nouvel échec.

Kcna

«Un tir d'essai d'un puissant missile stratégique sous-marin a eu lieu», a annoncé l'agence, samedi matin en heure locale. «Le missile balistique a été conçu à l'initiative personnelle du Commandant suprême de l'Armée du Peuple coréen Kim Jong-un», a-t-elle ajouté. Le leader nord-coréen a donné l'ordre de lancement à un sous-marin d'attaque et a regardé la retransmission du tir, a-t-elle rapporté.

KCNA a décrit le missile comme répondant aux derniers standards technologiques et militaires, qualifiant ce test de «succès révélateur», le mettant sur un pied d'égalité avec le lancement récent d'un satellite par le pays.

«L'acquisition de la technologie (...) a permis à la KPA (armée nord-coréenne, ndlr) de posséder une arme stratégique de niveau mondial capable de frapper et d'annihiler dans toutes les eaux les forces hostiles empiétant sur la souveraineté et la dignité (de la Corée du Nord) ainsi que de mener des opérations sous-marines», a déclaré l'agence officielle.

Ce test intervient après que Pyongyang a rejeté les critiques des Etats-Unis, qui l'accusaient de développer un programme de missile balistique sous couvert de recherche spatiale, et a promis d'envoyer plus de satellites en orbite, en violation des sanctions des Nations unies.

S'il y a peu de doutes quant à l'existence d'un programme actif de développement de missile balistique en Corée du Nord, les experts sont divisés quant à son avancement réel.

(afp)

Ton opinion