Actualisé 29.08.2011 à 17:57

Fédérales 2011 Qu'est ce qu'un apparentement?

A quoi servent les apparentements et sous-apparentements? Explications en vue des élections d'octobre.

Outil stratégique de la course aux sièges du Conseil national, l'apparentement n'est généralement pas un mariage d'amour mais une union intéressée. Le regroupement de listes augmente les chances des partis de moindre importance et permet aux plus grands de ratisser large.

Au moment de la répartition des sièges, les apparentements sont en effet considérés comme une liste unique. Grâce à cette tactique, le partenaire le plus fort de la coalition peut donc remporter un siège supplémentaire.

Mais ces alliances réservent parfois des surprises. Lors des élections fédérales de 2007 par exemple, le PLR jurassien espérait ravir le siège du PS grâce à son apparentement avec l'UDC, historiquement plus faible.

La manoeuvre n'a que partiellement fonctionné, l'apparentement s'appropriant le siège traditionnellement dévolu au PDC. Mais suite au bon score de son parti, c'est le candidat UDC et non PLR qui a été élu.

Les apparentements peuvent prendre différentes formes. Il en existe entre les listes régionales d'un même parti ou entre plusieurs partis. Ces deux possibilités peuvent également être combinées.

Alliances subtiles

A l'intérieur d'un apparentement, des sous-apparentements peuvent se faire entre certaines listes de même dénomination, c'est-à-dire souvent d'un même parti. Les alliés sous-apparentés peuvent ensuite se présenter comme un bloc lors de la répartition interne des mandats.

La loi fédérale sur les droits politiques précise que les déclarations d'apparentements et de sous-apparentements sont irrévocables.

Le système des apparentements se trouve régulièrement remis en question, tant aux Chambres fédérales que dans les cantons. Au Parlement fédéral, toutes les tentatives ont pour l'heure échoué. A l'instar de Fribourg, certains ont eux renoncé à un système jugé «obscur, le citoyen ne sachant pas trop bien à qui il donne son suffrage en fin de compte». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!